Tout savoir

Coureur débutant : 5 erreurs à éviter

0
partage
Partager sur facebook
Tweeter
 

Nouvelle année peut rimer avec nouvelles résolutions sportives. Alors, pour éviter de faire de votre séance de running un moment douloureux, voici les 5 erreurs à éviter à tout prix si vous débutez la course à pied.

runner fou (L'Equipe)

1. S’élancer comme un dératé !

Démarrer sur les chapeaux de roue, l’erreur typique du débutant : moins on a l’habitude et plus on démarre vite. Mais autant vous dire que vous ne risquez pas d’aller bien loin comme ça... Il est nécessaire de s’imposer une certaine allure de course en fonction de la longueur du parcours. C’est un calcul qui ne peut se faire qu’en connaissance de cause, autrement dit si l’on a déjà testé son corps sur une distance plus ou moins longue. Lorsque l’on ne sait pas, il vaut mieux aller trop lentement que trop rapidement, au risque de déclencher une périostite ou une bandelette iliotibiale (tendinite) par exemple... Un faux départ, en somme.   

2. Courir avec des chaussures inadaptées

« Je n’ai pas de baskets de running, je vais mettre ce que je trouve... Après tout, tant que je peux courir avec...» Non, non, non ! Il y a des chaussures à tous les prix, alors autant en acheter une paire avant de vous lancer dans votre nouvelle activité (tous nos conseils ICI). Un bon moyen d'éviter les mauvaises surprises. Et de ne pas vous décourager.

3. Mettre un k-way quand il pleut

Trop souvent, les joggeurs s’équipent d’un k-way, qui n’est composé que de plastique (nylon) et qui empêche donc la ventilation du corps. Or, pour pouvoir courir de façon agréable et surtout pour pouvoir être performant et rester en bonne santé, la peau a besoin de respirer. Le meilleur équipement pour la pluie ou le froid est une veste imperméable respirante généralement en polyesther, polypropylène ou des tissus techniques tels que DryFit, Thinsulate, Thermax ou Coolmax.  

A LIRE AUSSI :
Comment bien choisir ses vêtements de running ?

4. Courir comme un poulet sans tête !

Courir procure un certain plaisir, c'est prouvé ! Mais il est recommandé de garder une certaine discipline lors de la course. Il ne s’agit pas d’un jeu mais bien d’un exercice qui impose une certaine violence au corps. À chaque fois que l’on retombe au sol, la masse du corps est multipliée par trois. Il faut donc maintenir une bonne posture du corps, éviter les surenjambées ou les mauvais placements de bras.

A LIRE AUSSI :
Running : les conseils de Stéphane Diagana

5. Terminer comme une brute

C’est certainement une erreur trop souvent commise par les joggeurs. Cette “coutume” se vérifie d’autant plus quand on est accompagné : on veut faire comme le collègue ou l'ami qui nous accompagne. Mais chacun son rythme ! Toute séance est d'ailleurs supposée se terminer par un retour au calme pour ensuite passer aux étirements. Au lieu d’évacuer les déchets, l’effort intense d'un sprint en fin de séance va accumuler de l’acide lactique dans le corps. Le sprint final est donc très tentant mais surtout à éviter.

Par Y.S

0
partage
Partager sur facebook
Tweeter
 
Réagissez à cet article

help

help

Mot de passe oublié ?