Tout savoir

Top 10 des méthodes de musculation

Entre les méthodes de musculation que l’on a déjà essayé, celles dont on entend parler ou encore celles dites méthodes « miracles », il devient de plus en plus difficile de trouver la mieux adaptée à nos capacités ou à nos attentes. Pour vous aider dans vos recherches, Ilosport a sélectionné pour vous une liste (non exhaustive) des méthodes les plus appliquées. Focus sur 10 programmes d’entraînement.

Illustration full body

La méthode Lafay

La méthode Lafay est l’une des méthodes de musculation les plus connues et les plus répandues, notamment chez ceux qui débutent. Inventée en 2004 par Olivier Lafay, cette méthode consiste à effectuer des exercices à l’aide du poids du corps et donc ne nécessitant pas de matériel de musculation. Elle vise à développer toutes les qualités athlétiques : force, endurance, résistance, puissance (force et vitesse), souplesse et détente. Chaque année, les « Lafayens » (adeptes de la méthode) sont de plus en plus nombreux et l’on compte parmi eux de nombreux sportifs de diverses disciplines (rugby, football, athlétisme, arts martiaux, sports extrêmes, etc). Un succès compréhensible puisque les mouvements à mémoriser et à reproduire sont basiques, il n’y à pas de frais et on peut s’entraîner en plein air ou chez soi, simplement en utilisant son  propre mobilier.

Retrouvez plus d'informations sur le site officiel de la méthode Lafay.

Le Full Body

Le Full Body est une méthode qui permet de travailler la totalité de son corps au cours d’une seule et même séance. Ce programme est idéal pour débuter la musculation ou lorsqu’on a peu de temps à y consacrer. Si l’on y retrouve tous les principaux mouvements de musculation (squats, soulevés de terre, développés…), parallèlement les mouvements « superflus » sont ici éliminés. En travaillant avec la méthode Full Body, vous allez engranger un maximum de masse musculaire rapidement, efficacement, tout en réduisant les risques de blessure. Cette méthode sollicite l’ensemble des chaînes musculaires lors d’une séance et il est recommandé de la pratiquer 2 à 3 fois par semaine, afin de reposer les muscles. Ce n’est peut-être pas beaucoup, mais il y a une raison : ce sport puise énormément d’énergie à travers des séances intenses où les muscles ne sont pas ménagés.

Pour plus de détails sur le Full Body, cliquez ici.

Le Split

À travers le Split (ou split routine) réside la volonté de concentrer son entraînement autour de certaines parties du corps ou de groupes musculaires en particulier. Par exemple on va choisir de travailler la poitrine, les épaules et les triceps un jour, puis le dos et les biceps le lendemain et enfin les abdominaux ou les cuisses le troisième. Si vous avez un niveau débutant à intermédiaire, mieux vaut travailler le même groupe au maximum 2 fois par semaine. Le véritable avantage à pratiquer le split est son faible risque de surentraînement : les muscles étant solicités par groupes (jamais deux jours d'affiler le même), ils auront le temps de récupérer pendant que vous travaillerez d’autres groupes. Même si cette méthode permet une bonne récupération il faut également garder à l’esprit que le travail réalisé ici sera plus intensif. En consacrant une séance entière à un groupe de muscles et donc en l’isolant, il sera possible de se focaliser sous tous les angles du groupe et donc d’apporter volume et largeur.

Le Shape Training

Le Shape Training System est idéal lorsque l’on souhaite combiner plusieurs méthodes de façon harmonieuse en appliquant une intensification supplémentaire, par le cumul des régimes de contraction pour chaque série d’exercices. Créé par Lounis Brennemann, un coach sportif français résidant en Finlande, cette pratique a pour principale caractéristique qu’elle n’impose aucune charge ou répétitions aux pratiquants car ces dernières constituent des contraintes. Ainsi, pour chaque groupe musculaire, le but va être d’arriver à un état de fatigue élevé. D’où l’accumulation des méthodes d’intensification, notamment en variant les régimes de contraction.

Ilosport vous propose plus d'explications autour du Shape Training ici.

Le Hiit

Le High-Intensity Interval Training (HIIT) ou entraînement par intervalles à haute intensité est une technique d’entraînement qui alterne entre phases à haute intensité et phases de récupération active. En d'autres termes, le Hiit augmente les performances physiques avec des entraînements de courtes durées ne dépassant pas quelques minutes, idéal pour celles et ceux qui manquent de temps. Cette méthode se décompose en deux protocoles distincts : la méthode Tabata qui consiste à améliorer à la fois vos voies anaérobie et aérobie. Il faudra dans un premier temps choisir un exercice qui sollicite l’appareil cardiorespiratoire puis l’appliquer de manière précise. L’autre protocole est la méthode Little qui consiste à travailler en utilisant un temps de 60 secondes suivi de 75 secondes de repos, le tout répété 8 ou 12 fois.

Quelques précisions sur le Hiit, disponibles ici.

Le TRX

Le Total Resistance Exercice (TRX) est une technique d’entraînement qui consiste à utiliser deux sangles, facilement transportables. C’est Randy Hetrick, ancien commandant dans la Navy Seal, qui le créa en 2003 dans le but de maintenir son équipe en forme physique quelque soit le lieu. Une méthode très pratique pour les personnes souvent en déplacement, les sangles pouvant s’accrocher à peu près partout. Les exercices favorisent le travail de résistance à l’aide du poids du corps. Basé sur un principe de travail dynamique et de proprioception, le TRX améliore la force fonctionnelle et contribue au renforcement des muscles longs et profonds. L’avantage avec le TRX, c’est qu’il permet de travailler toutes les parties du corps avec des exercices illimités en un minimum de temps et d’espace.

Pour tout savoir sur le TRX, cliquez ici.

Le Calisthenics

Le Calisthenics, littéralement gymnastique suédoise est aussi plus communément appelé Street Workout. Son concept est de faire de la musculation à l’aide du poids du corps. Cette musculation des rues peut s’apparenter à du fitness au regard de certaines de ses figures mais il ne faut pas s’y méprendre : il favorise considérablement la prise et le renforcement musculaire. En effet, cet entraînement développe et construit une musculature puissante grâce à une meilleure connaissance et surtout la maîtrise de son corps. Le calisthenics va apporter un développement musculaire dans des proportions naturelles et surtout harmonieuses. Cet entraînement est du même type que le full body : tous les muscles du corps vont travailler, à la différence du travail d’isolation proposé par la musculation classique.

Ilosport a testé pour vous le Calisthenics.

Westside 4 Skinny Bastard

Sous ce doux nom se cache une méthode de musculation directement inspirée du Westside de Louie Simmons. Mais cette dernière, principalement destinée aux « powerlifteurs » et composée d’exercices trop difficile pour de nouveaux initiés a été adaptée par Joe DeFranco. Ainsi est née le Westside for Skinny Bastard. Globalement le travail sera réparti jour après jour de la manière suivante : le lundi force maximale haut du corps, le mardi efforts dynamiques bas du corps, repos le mercredi, le jeudi force endurante haut du corps, le vendredi force maximale bas du corps et le week-end repos. Grâce à cet entraînement, la masse musculaire sera forte, puissante et très visible sur un court laps de temps.

Retrouvez plus d’informations disponibles et les exercices de Westside 4 Skinny Bastard sur le site de Defranco.

Le Crossfit et ses WOD

Créé aux États-Unis, le Crossfit est une méthode d’entraînement qui consiste à combiner des exercices cardio-vasculaires, de la gymnastique, de l’athlétisme et de l’haltérophilie. Les pratiquants pourront ici développer leur force, leur endurance, leur masse musculaire et leur souplesse. Le Crossfit se décompose en différentes séances appelées « Workout Of the Day » (ou l'entraînement du jour), qui comme leur nom l’indique doivent être effectuées de manière journalière pour un résultat optimal. Avec des séances de 35 à 40 minutes échauffements et étirements compris, ces WOD sont courtes et par conséquent intenses.

Le VIPR

Le Vitality Performance and Reconditionning (VIPR) créé par Michol Dalcourt, coach d’une équipe de hockey canadienne, consiste à utiliser tous les muscles, de la tête aux pieds en travaillant a l’aide d’un gros tube (sorte de bûche de bois) en caoutchouc et de poids variable. Véritable couteau suisse du renforcement musculaire, son créateur se serait directement inspiré des mouvements réalisés par les bûcherons canadiens. Concrètement,  cet outil va permettre de travailler le corps dans son ensemble en réalisant des exercices simples autour de la manipulation du Vipr, pour que les muscles travaillent les uns avec les autres. Entraînement multi-directionnel tout en rythme, il combine aussi bien musculation à proprement parler que fonctionnalité et mouvement du corps.

Le VIPR plus en détails ici.

Par Laetitia Maraninchi

À lire aussi

squat (L'Equipe)

le Squat : mode d'emploi et déclinaisons

Illustration full body

Musculation du dos : pour qui et pourquoi ?

Mathieu Cossou moyen

L'entraînement sans matériel

Teen bodybuilder working out with gym equipment, exercising pecs muscles with cables

Adolescents : les dangers de la musculation

Réagissez à cet article

help

help

Mot de passe oublié ?