Top 10 des sportifs vétérans

Faire du sport n’est pas une question d’âge. Si on a tendance à penser que le sport de haut niveau a une date d’expiration, quelques sportifs eux font de la résistance ! Retour sur 10 personnalités qui ont marqué le sport professionnel par leurs exploits et leur longévité. De quoi vous inspirer si vous songez à arrêter le sport...

Kelly Slater - Surf

Champion du monde de surf à onze reprises, l’Américain est le surfeur plus âgé du circuit à 41 ans. Il compte au total 52 victoires lors des étapres de la Coupe du monde. Il a la particularité d’avoir été le plus jeune champion du monde (à 20 ans, en 1992) et le plus vieux (à 39 ans, en 2011). Passionné par son sport, il suit un régime alimentaire strict en période de compétition : aucun produit transformé, pas de lait et peu de sucre. Une alimentation très saine qui lui permet de conserver une forme impeccable et de lutter face à des adversaires pour la plupart bien plus jeunes que lui.

Jeannie Longo - Cyclisme

À 54 ans Jeannie Longo n’en a toujours pas assez du vélo. Légende du cyclisme féminin français, la Grenobloise a débuté sa carrière en 1978 (!) et compte actuellement 59 titres de championne de France, 13 titres mondiaux et un titre olympique. Elle a souvent expliqué devoir sa longévité exceptionnelle à une alimentation saine, équilibrée et surtout biologique. La cinquantaine passée, et malgré les affaires de dopage qui l'ont touchées ces dernières années, Longo n'a pas encore décidé de raccrocher et  continue d’être compétitive et de tenir tête à des jeunes dont elle pourrait être la grand-mère.

Michel Robert - Équitation

Cavalier de saut d’obstacle et membre de l’équipe de France d’équitation, Michel Robert étonne par son âge et sa réussite. Multiple médaillé aux Championnats d’Europe, aux Mondiaux et aux Jeux Olympiques, le cavalier français monte encore régulièrement sur les podiums des Grands Prix à 64 ans. Vers 40 ans, suite à des problèmes de dos, le plus médaillé des cavaliers français a arrêté de fumer, limité la viande et s'est mis au yoga pour ne pas avoir à arrêter sa passion. Des changements payants.

Dara Torres - Natation

À l’image de Kelly Slater, la nageuse américaine, elle, se distingue à la fois par sa précocité … et sa longévité. À seulement 14 ans elle bat le record du monde du 50 mètres nage libre et décroche une médaille d’or olympique à 17 ans (sur 4 x 100m nage libre) aux JO de Los Angeles en 1984. 24 ans plus tard (!), aux JO de Pékin, après deux retraites temporaires, Dara Torres, devient à 41 ans la plus vieille nageuse médaillée olympique, avec trois médailles d’argent sur 50 m, 4x100 mètres nage libre et sur 4x100 mètres 4 nages.

Ryan Giggs - Football

Rarement un joueur n’aura autant incarné un club que Ryan Giggs incarne Manchester United. Le Gallois a tout connu avec United, dont il a porté le maillot à près de 1000 reprises. Jeter un oeil à son palmarès donne le vertige : avec 38 titres - dont 13 de champion d’Angleterre et deux Ligues des Champions - il est le joueur en activité le plus récompensé. Cette saison, tout en continuant à jouer, il occupe même le poste d’entraineur adjoint de David Moyes, le successeur d’Alex Ferguson. La preuve que son histoire d’amour avec les Red Devils ne va certainement pas s’arrêter de sitôt…  Quand on l’interroge sur le secret de sa longévité, le Gallois l’explique facilement. Pas de vodka, pas de chocolat et du yoga !

Kevin Willis - Basketball

12 points et 8 rebonds de moyenne. Une seule sélection au All Star Game en 1992. A priori, la carrière NBA de Kevin Willis n’a rien d'exceptionnelle. Rien, sauf une longévité hors norme, qui l’a vu continuer à fouler les parquets de la ligue américaine jusqu’à l’âge canonique de 44 ans ! Pour prendre la mesure des époques traversées par Willis, il suffit de savoir qu’il a débarqué en NBA en 1984, la même année que Michael Jordan et qu’il a remporté son unique titre en 2003 avec les San Antonio Spurs de … Tony Parker. Et avec 1424 matches, il est cinquième au classement des joueurs qui ont disputé le plus de rencontres en NBA.

Robby Naish - Windsurf

Champion du monde de windsurf en 1976 aux Bahamas à tout juste 13 ans, Robby Naish a dominé sa discipline en décrochant 24 titres mondiaux. Précurseur, il s’essaie également au kitesurf, domine la discipline dans les années 90 et remporte le titre mondial en 1998. Aujourd’hui à 50 ans il pratique toujours quotidiennement le windsurf et s’est même mis au stand up paddle même s’il s’est retiré de la compétition. Robby Naish considère « qu’un jour sur l’eau est forcément un bon jour ». Quant à l’alimentation, l’américain ne suit pas de régime particulier, même s’il précise qu’il mange très épicé.

George Foreman - Boxe

Si c’est surtout pour sa défaite contre Mohamed Ali à Kinshasa en 1974 que George Foreman est entré dans la légende de la boxe, il serait injuste de résumer sa carrière à ce combat, aussi immense soit-il. Médaillé d’or aux Jeux Olympiques de 1968 chez les lourds, « Big George » a détenu les ceintures WBA et WBC entre 1973 et 1974. Il quitte en 1977 le monde de la boxe, où il ne revient qu’en 1987. Sept ans plus tard, Foreman bat Michael Moorer et, à l’âge 45 ans, il  devient le champion du monde le plus âgé de l’histoire de la boxe. Un cogneur ne meurt jamais.

Martina Navratilova - Tennis

Née en Tchécoslovaquie puis naturalisée américaine, son palmarès est unique dans le monde du tennis. La joueuse a remporté 18 tournois du Grand Chelem en simple, 31 en double dames et 10 en double mixte. En 1995 Martina Navratilova annonce sa retraite sportive pour revenir sur le circuit en 2000. Trois ans plus tard elle remporte l’Open d’Australie et Wimbledon en double mixte. Sa carrière prend fin en 2006 après une dernière victoire en double mixte à l’US Open à 47 ans ! Végétarienne, elle continue de faire des apparitions lors de matches caritatifs.

Merlene Ottey - Athlétisme

Athlète jamaïcaine naturalisée slovène, Merlene Ottey est une spécialiste des épreuves de sprint. Avec 20 médailles en salle et en plein air, elle est l’athlète la plus récompensée de l’histoire de l’athlétisme. Elle a également participé à sept olympiades sans jamais remporter une médaille d’or (six en bronze et trois en argent). En 2012, à 52 ans, Merlene Ottey courait toujours le 100 m en 11”96 et faisait partie de l’équipe slovène au 4 x 100m des Championnats d’Europe.

Réagissez à cet article

help

help

Mot de passe oublié ?