Records

La vitesse dans le sport

Qui n’a jamais fait la course ? À pied, à vélo, à ski ou dans l’eau… Vous avez tous déjà, enfants ou plus âgés, défier quelqu’un dans un sport, en voulant être le plus rapide. Ilosport s’est penché sur les différents records de vitesse.

Athlétisme

16 août 2009. La “foudre” s’abat sur le stade olympique de Berlin. Le record du monde du 100 mètres vient d’être pulvérisé par Usain Bolt. Déjà détenteur du précédent record réalisé un an plus tôt aux Jeux Olympiques de Beijing (9”69), le Jamaïcain n’a laissé aucune chance à ses adversaires et a franchi la ligne d’arrivée après une course de 9”58. A cette occasion, l’homme le plus rapide du monde a atteint la vitesse de pointe de 44,72 km/h. Du jamais vu. Une performance d’autant plus emblématique que le 100 m est LA course de vitesse par excellence, la plus universelle, celle qui fait fantasmer les jeunes (et les moins jeunes) du monde entier.

Tennis

Samuel Groth, 340e joueur mondial, est un tennisman australien. A son actif, un record que ni Rafael Nadal ni Novak Djokovic ne peuvent se targuer de posséder. Lequel ? Un service flashé à 263 km/h ! Rien que ça. Un record établi en 2012 lors du tournoi challenger de Busan, en Corée du Sud. Au deuxième tour, Samuel Groth affronte Uladzimir Ignatik. Ce dernier, bien que surpris par la grande vitesse du service, réussit l’exploit de la remettre en jeu mais perd finalement le point. Jusqu’alors, le record était détenu par le Croate Ivo Karlovic (251 km/h).

 (L'Equipe)

Badminton

Au badminton, on a tous, un jour ou l’autre, entendu le buit qu’émet le volant au départ de la raquette. Un bruit symbolisant à lui seul la vitesse. Que ce soit au service, lors d’un échange ou d’un smash, le volant peut aller très, très vite. Le badminton est d’ailleurs le sport de raquette le plus rapide. Le Malaisien Tan Boon Heongle peut se vanter d’avoir envoyé son volant à 421 km/h. Supersonique !

Voile

A l’aide de son voilier répondant au nom de Vestas “Sailrocket”, Paul Larsen a battu le record du monde de vitesse à la voile. En novembre 2012, son voilier a dépassé la barre symbolique des 100 km/h, devenant ainsi le bateau sans moteur le plus rapide au monde. Avec une vitesse moyenne de 65,37 noeuds soit 121 km/h et une pointe à 67 noeuds, le skyper australien s’est adjugé une place dans le livre des records.

Natation

Sur 100 mètres nage libre, deux allers-retours de bassin, le record du monde appartient au Brésilien César Cielo. En 46”91, le champion olympique 2008 bat le précédent record détenu par le français Alain Bernard. César Cielo établit ce record à Rome lors des Championnats du monde de 2009. En moyenne, la vitesse du Brésilien était de 7,7 km/h.

Golf

Si vous vous êtes déjà essayé au golf vous le savez, la balle peut partir très rapidement. C’est ce qui est arrivé à Jason Zuback en 2007 ! Si le drive de Tiger Woods est régulièrement mesuré autour de 290 km/h, la balle de Jason Zuback est elle partie à 328 km/h. Un record.

Ski

Vous avez sûrement déjà fait la course à skis. La sensation de grande vitesse est incontestablement multipliée quand on dévale les pistes. Le record du monde de vitesse en ski alpin a été battu en 2013 par le Français Yohan Clarey. Le skieur a atteint une vitesse de pointe de 161,9 km/h lors de la descente de Wengen en Suisse.

Marathon

42,195 kilomètres, c’est la distance totale d’un marathon. Le record du monde appartient au Kenyan Patrick Makau. Il l’a réalisé en 2011 à Berlin. En 2 heures 3 minutes et 38 secondes, il est devenu l’homme le plus rapide sur la distance. Pour battre le précédent record, le coureur kenyan s’est déplacé à une vitesse moyenne de 20,5 km/h. Impressionnant.

Tennis de table

Petite et légère (2,7 grammes), la balle de ping-pong parait inoffensive, mais elle va très vite. Chez les pongistes professionnels, les échanges sont souvent longs et (très) rapides. En 2003, c’est en smashant que le Néo-zélandais Lark Brandt a envoyé la balle de ping-pong à 112,5 km/h, établissant un nouveau record du monde !

Cyclisme

En descente VTT, l’Autrichien Markus Stockl a dévalé la piste à une vitesse de 164,95 km/h. C’est simple, il s’agit du record du monde. C’est sur le volcan Cerro Negro que le cycliste a battu le précédent record de 163,34 km/h détenu alors par le Français Éric Barrone.

Réagissez à cet article

help

help

Mot de passe oublié ?